AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vous aimez Make a Wish ? N'oubliez pas de passer dans le sujet sur PRD pour donner votre avis !

Partagez|

We meet again - Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Papa poule

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 104
Poussière de fée : 1080
Métier/Etude : Capitaine du Queen Anne's Revenge, entre autre chose...


MessageSujet: We meet again - Jack Lun 29 Mai - 17:41



Auradon était une ville pour le moins étranger et qui ne ressemblait en rien à ce que j'avais pu voir au cours de ma vie. Que ce soit les habitations, le style vestimentaire, les moyens de locomotions... Parlons-en, de ceux-là ! Pas de chevaux pour les tirer et de la fumée qui s'en échappait à l'arrière. De quoi en déstabiliser plus d'un, pour ne pas dire effrayer. Étant à Auradon pour un nouveau départ, j'ai venu à bord du Revenge, avec ma flotte, mes hommes ainsi que le plus précieux des trésors. A notre arrivée, j'en ai envoyé certains en repérage avant d'aller voir même-moi - et de vérifier la véracité de leurs dires. Pour ma part, j'étais plus méfiant qu'autre chose, contrairement à certains de mes hommes et en particulier les plus superstitieux d'entre eux qui prétendaient ne plus vouloir mettre pied à terre. Une bande de chiens effrayés pour pas grand chose. La perspective d'une balle en pleine tête les firent changer d'avis. Le meilleur moyen de s'habituer à cette ville étrange était d'y mettre les pieds et non de rester à bord. Malgré cela et le fait d'être là depuis quelques temps, j'avais encore du mal à ne pas m'étonner de ce que j'y voyais.

Depuis plusieurs soirs, j'avais pris l'habitude de quitter le Revenge qui était amarré à quai pour aller en ville. Ce soir ne ferait pas exception. Sur le pont, j'ai donné mes ordres quelques matelots qui étaient de quart. J'ai posé ma main droite sur le pistolet à ma ceinture tout en les fixant d'un regard mauvais. Vous savez ce qui vous attend s'il arrive quoi que ce soit en mon absence. La mort. Douloureuse et lente. Et je ne faisais pas référence uniquement à mon navire ou au reste de ma flotte mais à quelque chose de plus important à mes yeux. Ma menace faite, j'ai quitté le Revenge. Après quelques mètres parcouru, mon regard fut attiré par un navire aux voiles noires que je connaissais fort bien pour en avoir était le Capitaine. Le Black Pearl. Ce qui signifiait que Jack Sparrow était à Auradon. Je n'irais cependant pas à sa recherche. Je n'étais pas venu ici pour ça et je ne pensais pas non plus l'y retrouver. J'ai lâché le Pearl du regard et j'ai continuer ma route.

La pénombre aidait à passer inaperçu, si on passait outre le bruit causé par une jambe de bois sur un sol qui n'était pas fait de terre. Il n'était pas non plus fait de pierre. La matière m'était inconnue. Mon exploration de la ville terminée pour ce soir, j'ai rebroussé chemin. En reprenant le chemin du port, j'avais volontairement choisi de passer la plage plutôt que par la rue que j'avais emprunté. En passant par là, je n'avais croisé personne et je pensais qu'il en serait ainsi jusqu'au port. J'ai eu tord. Une silhouette qui me paraissait un peu trop familière à mon goût apparaissait à l'horizon et je n'eus que quelques mètres à peu à faire pour avoir la confirmation de ce que je soupçonnais. Jack Sparrow. Prétendre ne pas l'avoir vu serait inutile tout comme il serait impossible de l'éviter. La distance se réduisait de plus en plus jusqu'à ce qu'il ne reste plus que deux ou trois mètres entre nous. Jack Sparrow. Même ici, nos routes se croisent.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eternel indécis

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 139
Poussière de fée : 925


MessageSujet: Re: We meet again - Jack Mar 30 Mai - 0:17



We meet again.
Hector Barbossa & Jack Sparrow.
La chose la plus précieuse aux yeux de Jack Sparrow était sans hésité son Black Pearl. Pour rien au monde il n’aurait abandonné ce si précieux et beau navire. Il l’avait déjà perdu trop de fois à son goût pour une nouvelle fois le négliger. Cependant, s’il ne voulait pas prendre de risque, le pirate n’était pas encore prêt à faire assez confiance à quelqu’un pour laisser son précieux navire entre les mains d’un parfait inconnu. C’est donc pour ça que bien qu’amarrer au port, Jack ne quittait jamais son Pearl très longtemps. L’expérience lui avait apprise que s’il prenait se risque, il se retrouverait sans navire, une fois de plus, ce qui était totalement impensable et inimaginable. Cependant à toute règle existe une exception, et l’exception de celle-ci était la vitesse avec laquelle sa cave de rhum se vidait sans que le pirate ne puisse l’expliquer. Un fantôme du passé, ou autre esprit farceur s’amusait à pilier son navire et vider ses bouteilles par dessus bord. A croire que c’était marrant de voir un homme désespéré de ne pas trouver ce dont il a le plus envie. Les seules sorties que Jack s’autorisait sans prendre le temps de cacher son Black Pearl loin du port et de la vue de tous étaient celles qui lui permettaient de se réapprovisionner en rhum.

Ce soir là, c’est avec un profond désespoir qu’il quitta son navire. Il aurait préféré ne pas en sortir et continuer de travailler sur l’esquisse de carte qu’il avait fait des environs de la ville. On ne peut pas dire que le dessin soit réellement son fort, mais dans cet univers, il n’y avait pas une seule carte, pas une seule information, rien sur ce qui pouvait se passer à l’intérieur. C’est comme si les personnes qui arrivaient à Auradon se coupait volontairement du reste du monde et ce, à tout jamais. Jack se maudit de ne pas connaitre de cartographe, bien qu’il ignorait totalement ce qu’un cartographe pouvait être. Il se dit qu’un homme capable de dessiner avec précision chacun des détails de ce qui serait la première carte d’Auradon lui était vraiment nécessaire pour continuer sa quête.


Devant Sparrow,  une silhouette qu’il connaissait que trop bien avançait dans sa direction. Il prit une profonde inspiration et s’apprêta à faire demi-tour quand la voix de son ancien ami s’adressa directement en lui, en l’appelant par son nom. Jack sourit. « Hector Barbossa ! J’étais persuadé que tu étais de nouveau mort. C’est fou comme les choses sont étranges ici, n’est-ce pas ?  » Il mima une fausse révérence pour saluer le capitaine du Queen Anne’s Revenge avec un petit sourire. On peut dire qu’il était fier d’avoir trouvé les mots jutes pour lancer un petit pique à celui qui jadis lui avait causé tant de problèmes. « Maintenant si tu veux bien, ma route va croiser celle du Black Pearl, mon navire, et la tienne… Et bien tu n’as qu’à aller où tu veux tant que ce n’est pas sur mon navire. » Il avait insisté à deux reprises sur le « mon », bien qu’il savait que Barbossa ne convoitait plus le Black Pearl, de manière à lui faire comprendre que cette fois-ci, personne ne lui volerait son navire. Après tous, l’expérience à démontrer à plusieurs reprises que malgré tous ce que l’on pourrait croire et imaginer, on ne sait jamais, avec Hector.

⇜ code by bat'phanie ⇝


SPARROW
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Papa poule

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 104
Poussière de fée : 1080
Métier/Etude : Capitaine du Queen Anne's Revenge, entre autre chose...


MessageSujet: Re: We meet again - Jack Mer 31 Mai - 20:46


SPOILER PDC 5

De nouveau mort. J'ai tiqué. Ma mâchoire se crispa en un sourire forcé tant que ma main se serra sur la poignée de ma béquille. Connaissant Jack et vu le sourire qu'il affichait, il devait jubiler de m'avoir rappelé que j'étais mort. Encore. Sur le principe, c'était un manque de tact, d'autant que c'était la deuxième fois que je mourais. La première fois, Jack m'avait tué. La deuxième fois, je m'étais sacrifié. Pas pour lui, évidemment ! Pour Carina. Et mon acte avait, involontairement, permis à Jack d'avoir la vie sauve. Et sans moi, tu ne serais pas ici, mais... De nouveau mort. De nouveau car il était déjà mort une fois, grâce aux manigances de - à l'époque - Mademoiselle Swann. En d'autre terme, ce cher Jack me devait la vie. Le connaissant, le simple fait d'avoir une dette envers moi devait lui déplaire au plus haut point. Pour ma part, je trouvais ça tout simplement jubilatoire. Le moment venu, je me ferais un plaisir de lui rappeler ce qu'il me devait. Qu'importe que ça lui plaise ou non, qu'il soit d'accord ou non. Sa dette, il la payera. J'y veillerais.

J'avais fait quelques pas en avant, réduisant un peu la distance entre Jack et moi. Si j'avais voulu aller sur ton navire, - j'avais volontairement accentué le "ton" - ce serait déjà chose faite, sois-en sûr. Je n'avais pu retenir un sourire en coin un brin provocateur. Cela faisait des années que Jack et moi nous querellions à propos du Black Pearl. Encore que, dire qu'on se querellait passerait presque pour un euphémisme. J'avais vu le Pearl plus tôt dans la soirée. Donc, non seulement j'aurais pu y mettre le pied mais j'aurais également pu m'en emparer en peu de temps. Non seulement, je pouvais le bloquer dans le port en l'encerclant avec ma flotte et en menacer l'équipage avec mes canons. Ajoutons également que j'avais en ma possession un sabre qui me permettait de pendre le contrôle des navires. Les matelots de Jack n'auraient pas eu le temps de réaliser que le Pearl était attaqué qu'ils auraient été attrapés par les cordages et suspendus la tête en bas. Mais depuis que j'étais devenu Capitaine du Queen Anne's Revenge, je ne cherchais plus à obtenir le Black Pearl.

J'ai refais quelques pas, jusqu'à me retrouver à la hauteur de Jack. Dis-moi, depuis que tu es ici, personne n'a encore cherché à se venger de toi et à te tuer ? J'affichais un sourire satisfait par cette remarque. Jack avait attaqué le premier avec cet pique sur le fait qu'il était persuadé que j'étais de nouveau mort. Je lui avais rendu la pareille mais il aurait été dommage que je m'arrête en si bon chemin. J'avais été ressuscité par Calypso pour sauver Jack. J'avais apporté mon aide à Jack avec les Calices et la fontaine. Et face à Salazar, j'avais aidé et sauvé Jack. Vu tous ceux à qui il avait causé du tord, il était surprenant que mon aide n'ait pas été sollicité plus souvent. Mais vu la facilité qu'avait Jack à se retrouver en mauvaise posture, je pouvais être sûr que ça risquait de ne pas durer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eternel indécis

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 139
Poussière de fée : 925


MessageSujet: Re: We meet again - Jack Sam 3 Juin - 1:24



We meet again.
Hector Barbossa & Jack Sparrow.
Sparrow tiqua à la remarque de son ancien second. Certes, son sacrifice avait grandement aidé à la fuite de tous. Seulement, en vérité, ce n’était réellement grâce à Hector que Jack avait survécu, mais grâce aux deux jeunes gens qui les accompagnaient. Le capitaine du Queen Anne’s Revenge avait sous-entendu un peu trop, ce qui n’avait réellement pas plu à celui du Black Pearl. « En vérité, très cher, c’est toi qui devrait me remercier. Figures toi que même si tu n’avais rien fait, le temps que notre ami commun en finisse avec une certaine demoiselle, j’aurai eu le temps de m’enfuir. D’ailleurs, n’est-ce pas à cause de toi que la dite demoiselle a été mise en dangers ? Et n’est-ce pas aussi à grâce à moi que tu as pu rencontré la dite demoiselle ? Je t’en pris, Hector, ce fut un plaisir. » Le petit sourire narquois de Jack revint se poser sur ses lèvres. Il aimait le retournement de situation qui venait de se produire. Si Salazar poursuivait Jack pour se venger de lui, c’est bel et bien Barbossa qui avait été celui qui conduit le fantôme jusqu’au pirate. En d’autres termes, Barbossa avait signé sa propre mort.

De nouveau, Barbossa lui lança une réflexion qui ne plut pas à Jack, mais cette fois-ci, il se contenta de sourire encore plus. Le Black Pearl était son navire, et quiconque oserait y toucher… Et bien il aurait du mal à le rattraper mais quand ce sera fait, il tuera la personne ayant commit un pareil crime. Hector avait donc bien fait de ne pas toucher au navire. Jack n’avait pas envie de tuer quiconque. D’ailleurs, c’est sur ce sujet que le capitaine du Queen Anne’s Revenge enchaina. « Figures toi que non. » Il allait répondre quelque chose de sanglant, mais il se fit la réflexion à lui-même que c’était quelque chose de très surprenant. En vérité, partout où Jack allait son nom était connu. C’était à la fois un avantage et un désavantage. Beaucoup de personne nourrissait une haine inexplicable à l’encontre de Jack Sparrow. Pourtant, il n’était vraiment pas un mauvais bougre. « C’est étrange, je te l’accorde. Je comprends vraiment pas pourquoi tout le monde veut à ce point tuer le capitaine Jack Sparrow. Je devrai changer de nom. » Il se fit cette dernière réflexion à lui-même avant de poursuivre sa route comme si Barbossa n’avait pas été là.

Il se retourna vers son ancien ami, une dernière chose à lui dire avant de disparaitre dans la nuit. « J’aimerai que tu récupères ton satané macaque. » Jack n’aimait réellement pas Jack le singe. Bien qu’il soit attachant, le mammifère lui volait sans arrêt ses affaires et les perdaient à droite à gauche dans le navire.  « Vois-tu, un macaque, c’est un petit singe agaçant qui n’a de respect ni pour moi, ni pour mes affaires. Et un singe, c’est un animal de petit taille, entièrement couvert de poil dont on prétend qu’il serait l’ancêtre de l’homme. Baliverne à mon.. » Machinalement, ayant prit l’habitude au côté de la sirène du nom d’Ariel, Jack se surprit à expliquer à Barbossa ce qu’était un macaque. Sans rien ajouter, il tourna les talons. La réaction d’Hector ne lui plairait sans doute pas.

⇜ code by bat'phanie ⇝


P.S. : Je suis désolé pour cette réponse pas très.. Bien.pleure2


SPARROW
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Papa poule

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 104
Poussière de fée : 1080
Métier/Etude : Capitaine du Queen Anne's Revenge, entre autre chose...


MessageSujet: Re: We meet again - Jack Dim 4 Juin - 21:30


SPOILER PDC 5


Intérieurement, je rageais et cela devait se lire sur mon visage. Jack venait de faire un coup bas en me rappelant ce que j'avais fait et je détestais ça. Certes, j'avais amené l'espagnol jusqu'à Jack mais ce dernier ignorait certains détails. Une sorcière que j'avais libéré m'avait remis le compas qui fut pendant longtemps celui de Jack en précisant que si j'amenais cet espagnol jusqu'à lui, alors tout mon trésor me serait rendu. J'ignorais encore à ce moment-là que ce trésor en question n'était pas fait d'or, qu'il était avec Jack et qu'il s'agissait de la dite demoiselle. Lorsque je l'ai su, il était trop tard pour reculer. Comment aurais-je pu savoir qu'elle était mon trésor ? Jamais je n'aurais cru que le destin la ramènerait vers moi et encore moins dans de telles circonstances. La ferme ! J'avais été à la fois sec et agressif tout en l'assassinant du regard. Toute cette histoire a commencé par la faute de Jack. On ne me ferait pas penser le contraire. Salazar a voulu se venger parce qu'il l'avait piégé dans le Triangle du Diable. Sans ça, Carina ne se serait jamais retrouvée mêlée à tout ça et n'aurait pas été en danger. Et elle n'aurait jamais su qui j'étais en vérité. Je ne m'attendais pas non plus à ce qu'elle le découvre et encore moins à ce qu'elle l'accepte.

On avait enchainé sur le Pearl puis les ennemis de Jack. Fait surprenant, sa liste d'ennemis ne s'était pas allongée. Voilà qui risquait de ne pas durer très longtemps. Change de nom si cela te chante, Jack. Mais je doute que cela soit suffisant pour arrêter tes ennemis. Il s'était fait cette remarque de changement de nom pour lui-même et je n'avais pu m'empêcher de lui signaler que cette idée n'était pas des plus brillantes. Lui et sa manie de prendre la fuite face au danger... N'importe quelle occasion était valable. La discussion dériva ensuite sur Jack. Mon singe. Il était resté à bord du Pearl alors que je m'étais retrouvé ici avec Carina, le Revenge, ma flotte et mes hommes. Fait surprenant, Jack, le pirate, avait entrepris de m'expliquer ce qu'étais un macaque. J'ai levé les yeux au ciel. Sparrow, tu commençais sérieusement à m'agacer et à mettre ma patience à bout. J'ai pris mon pistolet, ai actionné le chien et ai tiré dans le sable, pile entre les jambes du pirate. La bouche du pistolet encore fumante, je l'ai remis à ma taille pour me saisir de mon sabre. Me plaçant à côté de Jack, j'ai placé mon sabre contre sa gorge avant de ne lui laisser l'opportunité de faire quoi que ce soit. J'aurais dû te couper cette fichue langue quand j'en avais l'occasion. Ça m'aurait éviter ta tirade sur les macaques et surtout, de t'entendre dire que j'ai mis ma fille en danger. Je fulminais toujours contre ses remarques de tout à l'heure. J'ai rapproché mon visage du sien, menaçant. Redis ça encore et cette fois, la balle n'ira pas dans le sable. Dans sa tête, par exemple. Jack est sur le Black Pearl, je suppose ? Je retourne au port alors, après-toi, je t'en pris. La lame de mon sabre toujours contre sa gorge, j'ai fait un signe de tête pour l'inciter à avancer.

ps : meuh si, l'est très bien ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eternel indécis

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 139
Poussière de fée : 925


MessageSujet: Re: We meet again - Jack Mer 7 Juin - 14:58



We meet again.
Hector Barbossa & Jack Sparrow.
Bien qu’au fond, Jack appréciait énormément Hector, il ne pouvait le reconnaitre publiquement, et leur passé commun le poussait à être fier de lui avoir montré que s’il était coupable d’avoir provoqué Salazar, c’est uniquement de la faute de ce très cher Hector que la pauvre Carina fut en danger. Le capitaine du Black Pearl fut presque attristé néanmoins de ne pouvoir prononcer tous les arguments qu’il avait en tête. Par exemple, si Hector n’avait pas volé le Black Pearl pour que Teach puisse l’enfermer dans une bouteille, Jack n’aurait peut-être jamais abandonné l’idée d’être Pirate, et ainsi, n’aurait pas perdu son précieux compas qui a par la suite relâcher Salazar de sa prison. « Et bien, je suis heureux de savoir que tu admets avoir été l’instrument de ta propre perte, et je te remercie de reconnaitre que sans moi, tu n’aurais jamais connu notre amie commune. » C’était plus fort que lui, Jack n’avait pas pu s’empêcher de rétorquer. Son problème avec toute forme d’autorité qu’elle soit finirait très certainement par causer sa perte, mais c’était également un trait très présent de sa personnalité, et ce qui faisait qu’on était attiré par lui. Il était, en quelques sortes, l’incarnation même de la liberté que tant de personne recherché si désespérément.

Certes, l’idée de changer de nom n’était peut-être pas la meilleure. Il avait essayé, une fois, à Port-Royal de se faire appeler Smith, mais personne n’a voulu croire à son mensonge. D’ailleurs, Sparrow n’était même pas son véritable nom de famille, et pourtant, on continuait de l’appeler ainsi partout où il est allé. A croire que sa réputation était trop grande pour disparaitre sans laisser aucune trace. Ca aussi, il avait déjà essayé, mais   qu’importe ce qu’il faisait, il y avait toujours quelqu’un pour le retrouver. Il soupira. « Je te l’accorde. » Comme pour confirmer la réflexion que les deux pirates se faisaient, le capitaine du Queen Anne’s Revenge vint placer la lame de son épée sous le cou de Jack. Un faux mouvement, et le pauvre bougre serait mort. Enfin. On parle du Capitaine Jack Sparrow, il était d’une évidence même que malgré sa détermination et sa force, Barbossa ne pourrait venir à bout de lui d’une manière aussi facile. « Ma tirade sur les macaques… Figures toi, que j’ai rencontré une sirène ici, et qu’elle ne ressemble pas aux sirènes de chez nous. Il faut toujours tous lui expliquer, c’est lassant. Malheureusement, j’ai prit l’habitude de le faire, maintenant, et puis selon ta fille, les pirates sont tous stupides, tu ne dois pas être bien différent des autres. » Jack regarda son ancien ami avec méprit. Il n’était pas en bonne posture, mais il ne put s’empêcher d’ajouter. « Faut bien être stupide pour porter une perruque pareille. »

La lame froide de l’épée de feu Edward Teach sous le cou ne suffisait sans doute pas à Hector pour faire taire Jack parce qu’il tira entre ses jambes, dans le sable, en guise d’avertissement. Jack se contenta d’hocher la tête en avançant, suivant les ordres du plus âgés. Néanmoins, s’il n’avait pas envie de recréer des liens d’amitiés profondes, Sparrow n’était pas encore complètement stupide, et il savait que dans son intérêt et celui de Barbossa, il valait mieux enterrer l’hache de guerre. « Tu sais, Hector, toi et moi, nous sommes bien au dessus de tous ça, n’est-ce pas ? Et puis, si nous sommes ici, ne crois-tu pas qu’un certain espagnol pourrait nous rejoindre ? Que crois-tu qu’il fera quand il te verra avec ta fille ? Certes, il me tuera le premier, mais détrompes toi, tu seras le suivant. Salazar veut tuer les pirates jusqu’aux derniers, je ne pense pas que de nous entretuer maintenant nous aidera à nous préparer de son arriver. D’ailleurs, si j’avais réellement envie de m’échapper, toi et moi, nous savons tous les deux que je l’aurai déjà fait. Parlons plutôt affaire, veux-tu bien ? » Il savait que de rallier le pirate à sa cause ne serait pas simple, mais puisqu’il fallait parler des sujets qui fâchent, autant aborder celui qui était le plus important de tous. « Je te propose de monter sur le Pearl, avec moi. On s’assiéra tranquillement pour en discuter, et je te rendrai ton horrible macaque. Je n’ai pas envie que tes subordonnés fassent partit de cette conversation. Puis… Tu n’as rien à craindre, n’est-ce pas ? Ou aurais-tu peur de moi ? » Un air de défit sur le visage, Jack tenta le tous pour le tous.

⇜ code by bat'phanie ⇝


SPARROW
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Papa poule

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 104
Poussière de fée : 1080
Métier/Etude : Capitaine du Queen Anne's Revenge, entre autre chose...


MessageSujet: Re: We meet again - Jack Ven 9 Juin - 20:33




Exaspérant. Il n'y avait pas d'autre mot pour définir Jack Sparrow en cet instant. Intérieurement, je bouillonnais de rage et j'avais envie de le tuer. Toujours en train de chercher à avoir le dernier mot et de chercher un autre responsable que lui. Et après, il s'étonnait de la quantité de personnes qui voulaient le tuer. Qu'il pense ce qu'il voulait, je ne reconnaitrais jamais que sans lui, je n'aurais pas retrouvé Carina parce que ce n'était pas le cas. Le destin l'a ramenée vers moi uniquement parce qu'elle avait décidé d'étudier le carnet que j'avais laissé à l'orphelinat pour elle. Je n'avais jamais pensé qu'il en aurait été ainsi... Jack n'y était donc pour rien. Seul le destin nous avait réuni. Je ne changerais pas d'avis sur ce point, quelque puisse être les arguments qu'avancerait Jack.

Vint l'explication de sa tirade sur les macaques. Une sirène ? J'ai levé les yeux au ciel. Il faut être stupide pour croire qu'une sirène puisse être différente des autres. Toi non plus, tu ne dois donc pas être bien différent des autres. Jack avait été méprisant, moi également. J'avais même appuyé un peu plus la lame de mon sabre contre sa gorge. Aurait-il oublié Whitecap Bay ? Aurait-il oublié ce que sont réellement des sirènes ? Pas moi. On ne me fera pas croire qu'une sirène puisse être autre chose qu'un vampire des mers. Quand à porter une perruque, ce n'était pas une question de stupidité. J'avais tout de même le commandement des mers et des océans. Je me devais d'afficher une certaine classe.

Gardant ma lame au niveau de sa gorge, j'ai emboité le pas à Jack qui se remis à parler. Ça faisait mal de le reconnaitre mais il se pouvait bien que Jack est raison sur ce point. Si lui et moi nous trouvions ici, il restait une possibilité pour qu'il en soit de même pour Salazar et je n'étais pas pressé de le revoir, celui-là. Certes, il voudrait de nouveau tuer Jack mais il voudrait également en faire de même avec ma fille. Carina avait permis de trouver le Trident qui avait fait redevenir l'espagnol humain. Et moi... Je l'avais tué après l'avoir trahi. Nos têtes seraient donc mises à prix. Mieux valait donc être préparés et en l'occurrence, ça signifiait devoir faire cause commune avec Sparrow. Une fois de plus. Perspective qui était loin de me ravir. Je réfléchissais tout en avançant. Le port était en vue. Le Pearl et le Revenge également. Peur de lui ? J'ai laissé échappé un rire. Il est vrai que Jack Sparrow est connu pour être effrayant. Sarcasme. J'étais plus dangereux que lui. Qui plus est, il ne pouvait pas me battre en combat. Il n'y était jamais parvenu. J'ai retiré mon sabre d'en travers de sa gorge pour la remettre à ma taille tout en avançant. Alors ? Tu prends racine ou on va parler affaire ? Le Pearl n'était plus qu'à quelques mètres alors s'il fallait qu'on discute d'un éventuel accord, autant ne pas rester là à trainer inutilement dans le sable.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: We meet again - Jack

Revenir en haut Aller en bas
We meet again - Jack
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Livre 50 ans NATO Tiger Meet
» NOEL - JACK FROST
» Jack et la Mécanique Du Coeur
» Jack Mallok (ou Malloch), pilote et mercenaire
» jack womer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Make a Wish :: Épilogue :: The End :: Les rp's-
Sauter vers: