AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vous aimez Make a Wish ? N'oubliez pas de passer dans le sujet sur PRD pour donner votre avis !

Partagez|

The best of can find happiness in misery. † Eugène.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Voleur à la retraite.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Poussière de fée : 322
Métier/Etude : Policier.


MessageSujet: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Lun 12 Juin - 5:19


Eugène Fitzherbert
ft. Avan Jogia
↘ carte d'identité
Je me présente, je me nomme Flynn Rider… Vielle habitude, Eugène Fitzherbert, et j'ai 22 ans. Je viens tout droit d'un royaume lointain, où une princesse au long cheveux d'or habite et, dans la vie, je suis un noble voleur reconvertit dans la police. Je suis arrivée ici depuis depuis quelques temps, déjà et je m'y plais bien. Je suis hétérosexuel et actuellement en couple. Je finirais par vous dire que je suis dans le groupe intitulé when someone love you. Maintenant, vous en savez un peu plus sur moi.

↘ caractère

Les qualités :

☾ Adorable ☾ Aimant ☾ Affectueux ☾ Amical ☾ Ambitieux ☾ Attachant ☾ Astucieux ☾ Audacieux ☾ Aventureux ☾ Bienveillant ☾ Brave ☾ Calme ☾ Charmant ☾ Compatissant ☾ Courageux ☾ Eloquent ☾ Ingénieux ☾ Intelligent ☾ Inventif ☾ Intrépide ☾ Malin ☾ Modeste ☾ Perspicace ☾ Persuasif ☾ Protecteur ☾ Réaliste ☾ Rusé ☾ Sincère ☾ Sympathique.

Les défauts :

☾ Anxieux ☾ Arrogant  ☾ Entêté ☾ Fier ☾ Influençable ☾ Ironique ☾ Jaloux ☾ Maladroit ☾ Méfiant ☾ Orgueilleux ☾ Sarcastique ☾ Téméraire ☾ Têtu


↘ racontes moi ton conte

Cette histoire n'est ni belle, ni romantique. Cette histoire est celle d'une enfant qui a été enlevé à sa naissance, et qui a vécu dix huit ans dans une tour avec la femme qui l'avait enlevé. Cette histoire est celle de deux parents qui ont cherché avec désespoir pendant des années. Cette histoire est celle d'un voleur, qui un jour, a trouvé une tour côtoyant les nuages, et s'y est caché pour échapper à la prison. Cette histoire raconte comment un voleur à conduit une princesse aux cheveux d'or jusqu'à ses parents en échange d'une couronne. Cette histoire raconte comme une jeune femme a échappé à son ravisseur après dix huit ans de captivité.
derrière l'écran
Kuroro | SPF.
Quel âge as-tu ? Celui de Pikachu Comment es-tu arrivé jusqu'à nous ? En volant ! Quelle question ! Comment trouves-tu notre forum ? Bleu. Juste bleu. A quelle fréquence penses-tu nous rendre visite ? Autant que possible. Un petit mot pour la fin ? Love.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voleur à la retraite.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Poussière de fée : 322
Métier/Etude : Policier.


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Lun 12 Juin - 5:19

i'm gonna pop your bubble gum heart
Mon histoire dites-vous ? Elle n’est pas belle mon histoire. Vous savez, il y a deux catégories de personnes d’où je viens. Ceux qui ont de la chance, et ceux qui doivent se battre. Quand on a de la chance, on nait dans une belle famille, unie, avec des parents qui nous aiment, et tous ce dont on pourrait un jour avoir besoin. Je ne fais pas partit de ceux qui ont de la chance. Je n’ai pas grandit avec mes parents, je n’avais pas d’argent, et je n’avais même pas d’endroit où j’étais réellement le bienvenu. Je n’avais rien ni personne. J’ai du me battre pour survivre. Je sais que ce que j’ai fait n’était pas toujours correcte, et que la vie que j’ai choisi n’était pas la meilleure, mais quand on a pas le choix, on fait ce qu’on peut faire, rien de plus. Si de là où vous venez vous étiez un prince, une princesse ou héros, je suis loin de tous ça. Moi, j’étais seulement un simple voleur. Un voleur doué, et talentueux, mais un voleur tout de même. Pendant que vous viviez vos histoires d’amours passionnantes et passionnées, moi, je volais ce que je pouvais revendre dans le seul et unique but de pouvoir avoir la vie que vous avez tant voulu quitter. Je suis désolé de vous le dire, mais vous êtes vraiment pathétique.

Ce n’est pas mon histoire qu’on raconte, c’est celle de Raiponce. Moi, je n’étais là que pour décorer. Raiponce fait partit de votre monde sans pourtant ne pas être totalement étrangère au mien. Elle fait partit de ceux qui se sont battus alors qu’elle aurait du être de ceux qui ont de la chance. Née dans une famille royale, Raiponce a eu le malheur d’avoir une mère malade qui a du utiliser une fleure magique pour donner naissance à son enfant. Une fleure convoiter par une veille sorcière pour garder sa jeunesse éternellement. Raiponce n’a pas plus connu ses parents que j’ai connu les miens. Elle a été enlevé par cette sorcière. Dix huit. C’est le nombre d’années qu’elle a vécu captive de cette tour. Enfermée, pigée, elle ne pouvait que croire en ce que Gothel, la sorcière, lui disait. Dix huit longues années à ignorer qui elle était. La seule chance que cette pauvre Raiponce ait eu dans sa vie, c’est ma cupidité. Alors qu’elle était enfermée, priant qu’enfin elle pourrait voir les lanternes dans le ciel, moi, je volais une couronne au palais royal. Nos chemins se sont croisés quand je n’ai eu d’autres choix que de me cacher dans cette tour géante, en plein milieu d’une carrière, pour fuir un cheval fou du nom de Maximus. Un interrogatoire et quelques coups de poêles à frire plus tard, nous prîmes enfin la route.

Je ne voulais pas être mêlé à cette histoire, mais je n’ai pas vraiment eu le choix. Poursuivit par un cheval fou, et mes deux complices que j’avais dupé, je n’avais d’autres choix que de l’accompagner voir ses lanternes. Aurais-je oublié de préciser qu’elle m’avait volé la dite couronne ? Finalement, de péripétie en péripétie, nous nous sommes rapprochés jusqu’à ce que ce moment arrive. Nous étions tous les deux sur une barque, observant les lanternes. Ma vie semblait un peu meilleure, à ses côtés, mais il fallut que la sorcière s’allie à mes deux idiots de complices, et que je me fasse attraper. Captif, Raiponce n’eut d’autre choix que de croire sa « mère » et de la suivre. Je n’eus d’autre choix que d’aller la sauver, ce qui, malheureusement, ne se passa pas comme prévu. Finalement, c’est Raiponce qui m’a sauvé plus que je ne l’ai fait. Blessé, j’étais dans un mauvais état. La seule chose que je réussis à faire, fut de couper les cheveux de la princesse qui perdirent aussitôt leurs pouvoirs, et de Gothel en même temps.

L’histoire pour Raiponce se finit bien. Elle retrouve ses parents, et nous mariâmes. Ce qui fit de moi le nouvel hérité au trône. Je pensais enfin avoir un peu de chance seulement… L’histoire recommença. J’étais bloqué dans cette boucle infernale avec pour seule chose réconfortante, la pensée qu’un jour nous vivrons enfin la fin de l’histoire sans qu’elle ne s’arrête jamais de recommencer. Plus le temps passait, et plus Raiponce était distante. L’histoire était la même, mais son regard, sa voix, son ton… Rien n’était plus pareil. Je voyais bien qu’elle se lassait de moi, et comment lui en vouloir ? Après tous, nous étions deux jeunes gens dont l’histoire se croisaient et qui avaient un destin ensemble sans vraiment se connaitre. Comment pourrait-on décider d’épouser quelqu’un qu’on ne connait depuis que trois jours ? Quelque part, peut-être que moi aussi, j’ai fini par me lasser de cette histoire. L’éternelle recommencement l’avait rendu si fade à mes yeux. Ce n’était même pas une belle histoire. Enfaite, c’était même plutôt le contraire. J’aurai voulu qu’on puisse voir ce qui se passerait après. Savoir si Raiponce et moi-même nous aurions pu être heureux, et si j’aurai enfin pu avoir cette vie dont j’ai tant rêvé. Seulement, on échappe pas au renouveau, et quoi que je puisse faire, les choses ne font que recommencer encore, et encore. Avec le temps, je pense que j’ai comprit que nous nous sommes pas réellement aimés. J’étais l’aventure, elle était la sécurité voilà ce qui nous plaisait. Nous aimions ce que l’autre pouvait représenter pour nous.

Cette histoire, je l’ai vécu tant de fois que j’ai fini par me résoudre à la vivre encore et encore sans jamais savoir ce qui aurait pu se passer si elle ne s’arrêtait pas pour recommencer. Et puis c’est arrivé. Après qu’une énième fois l’histoire recommence, je me suis retrouvé au bas de cette tour que je connaissais maintenant par coeur. Seulement, une fois à l’intérieur, Raiponce n’était pas là. A la place, il y avait un petit mot. Une lettre écrite de sa main. Quelques mots expliquaient qu’elle était partit définitivement, et qu’elle était désolée de m’abandonner derrière elle. Mon coeur se brisa. Raiponce avait été la seule qui m’avait offert une chance de ne plus être seul et là voilà partit. Je sortis de la tour en courant, ne voulant que la retrouver. Je ne voulais pas quitter mon histoire. Je voulais seulement la retrouver, elle. Peut-être l’ai-je souhaité trop fort car c’est ainsi que je suis arrivé à Auradon. Je n’ai pas eu de mal à retrouver Raiponce. Je n’eus pas de mal à comprendre qu’elle ne voulait plus de moi, et que je n’étais qu’une roue d’un vieux carrosse cassé qu’elle aimerait bien ne plus revoir.

Pendant que Raiponce refaisait sa vie, je sombrais dans la solitude et la tristesse. La douleur était atroce parce qu’elle n’était pas celle d’une peine d’amour, mais celle de l’abandon. Une fois de plus, j’étais seul. Seulement cette fois, je l’étais pour de bon. J’avais toute une vie à reconstruire sans pouvoir être soulagé de penser que Raiponce était là à la fin de l’histoire. Mes premiers jours à Auradon furent très difficile. Sans repère, seul, je ne savais pas comment j’allais faire. N’ayant pas d’autre chose, je suis vite retombé dans mes anciens travers, volant quelques pièces aux passants pour survire. J’étais tombé si bas que je ne pensais pas réussir à m’en sortir, redevenir quelqu’un de bien. Et puis, je l’ai rencontré. Elsa. Une femme incroyable, passionnante, et merveilleuse. Elle m’a aidé à m’en sortir sans vraiment le savoir. Plus j’apprenais à la connaitre, plus j’avais envie de devenir quelqu’un de bien. Pour elle. Pour la mériter. J’avais envie d’y croire. J’avais envie de croire que je pourrai y arriver. Après tous, à Auradon, tout est possible, n’est-ce pas ?


FITZHERBERT
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Häagen-Dazs ambulante

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 93
Poussière de fée : 487
Métier/Etude : Reine d'Arendelle et architecte


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Lun 12 Juin - 5:25

I don't care what you think as long as it's about me.

EUGEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEENE !!!!!!!!!!!!! yay
Bienvenue mon Soleil étoilé.


It's like an avalanche
I feel myself go under • Cause the weight of it's like hands around my neck. My heart is frozen over and I feel like I am treading on thin ice.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voleur à la retraite.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Poussière de fée : 322
Métier/Etude : Policier.


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Lun 12 Juin - 5:33

Merci à toi, ma tendre rose givrée ! coeur aww


FITZHERBERT
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Papa poule

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 104
Poussière de fée : 484
Métier/Etude : Capitaine du Queen Anne's Revenge, entre autre chose...


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Lun 12 Juin - 8:11

Rebienvenue ! coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voleur à la retraite.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Poussière de fée : 322
Métier/Etude : Policier.


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Lun 12 Juin - 10:57

Merci ! coeur


FITZHERBERT
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Pile électrique

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 97
Poussière de fée : 469


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Lun 12 Juin - 12:25

Eugène + Avan =
coeur heureux2
Re-re-re.... bienvenue =))
Le pauvreeee, il a subi un second abandon alors que c'était déjà un petit orphelin à la base pleure Quelle cruelle cette Raiponce !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voleur à la retraite.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Poussière de fée : 322
Métier/Etude : Policier.


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Lun 12 Juin - 17:11

Merci à toi ! coeur

Quel accueil ! aww

Tu as vu  ? pleure2


FITZHERBERT
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Mi-Femme, Mi-Sardine

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 117
Poussière de fée : 497


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Lun 12 Juin - 18:12

Tu l'avais attendu ton Eugène. Rolling Eyes
Rebienvenue à toi ! Et, est-ce qu'il est nécessaire de te dire tout le blabla staffien ?


Part of your world.
I wanna be where the people are. I wanna see, wanna see'em dancin'. Walkin' around on those. What do you call them ? Oh feet. Flippin' your fins you don't get to far. Legs are required for jumpin', dancin', strollin' along down the... What's that word again ? Street... Up where they walk, Up where they run Up where they stay all day in the sun. Wanderin' free, wish I could be part of the world.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voleur à la retraite.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Poussière de fée : 322
Métier/Etude : Policier.


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Lun 12 Juin - 18:14

Mais tellement. Rolling Eyes

Merci, et non, pas besoin ! coeur


FITZHERBERT
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Häagen-Dazs ambulante

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 93
Poussière de fée : 487
Métier/Etude : Reine d'Arendelle et architecte


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Lun 12 Juin - 22:58

Félicitations pour ta validation mon Soleil étoilé. bril

Ou félicitations d'avoir fini ta fiche, puisqu'il n'y a pas eu de validation. x)


It's like an avalanche
I feel myself go under • Cause the weight of it's like hands around my neck. My heart is frozen over and I feel like I am treading on thin ice.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voleur à la retraite.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Poussière de fée : 322
Métier/Etude : Policier.


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Lun 12 Juin - 23:02

Merci à toi ! coeur

Il y a eu auto-validation.


FITZHERBERT
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Rat de bibliothèque

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 55
Poussière de fée : 437
Métier/Etude : bibliothécaire


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Mar 13 Juin - 0:04

re-bienvenue


I am no one's slave
This is by design, stay out of my way
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Voleur à la retraite.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 27
Poussière de fée : 322
Métier/Etude : Policier.


MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène. Mar 13 Juin - 0:09

Merci ! coeur


FITZHERBERT
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: The best of can find happiness in misery. † Eugène.

Revenir en haut Aller en bas
The best of can find happiness in misery. † Eugène.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Maybe tomorrow, I'll find my way home.
» SCARLET-ROSE + I believe I believe you could love me but you're lost on a road to misery
» NARS RAJASTHAN
» (75) Catalogue de la bibliothèque de l'Ecole Polytechnique
» Craquage Semi Precious et Bloggers Obsessions (+ swatches) + autres !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Make a Wish :: Prologue :: Enfant de l'homme :: Les validés-
Sauter vers: