AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vous aimez Make a Wish ? N'oubliez pas de passer dans le sujet sur PRD pour donner votre avis !

Partagez|

What are you doing ? † Shadow.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Chef des tortues

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 61
Poussière de fée : 323


MessageSujet: What are you doing ? † Shadow. Lun 22 Mai - 23:01


What are you doing ?
Shadow & Harold.


« Je peux t’aider ? » Harold ne s’attendait pas à rencontrer quelqu’un ici. En vérité, lui-même n’aurait pas du être là. La journée avait été très longue à la clinique pour animaux où il travaillait en attendant de finir ses études de vétérinaire. Un chat avait été emmené à cause de vomissement incessant et chaque fois qu’il a vomit, ce fut Harold qui dut nettoyer. Ce fut également à Harold de nettoyer une fois que le vétérinaire a fini une intervention très lourde sur un chien blesser grièvement. Au moins, il avait eu l’occasion de recoudre la patte d’un animal qui s’était blessé en marchant sur un verre cassé. Epuisé, le jeune homme n’avait qu’une envie après cette journée : Rentrer dormir. Seulement, il fallait encore faire l’inventaire de tous les patients et vérifier qu’ils avaient bien tous à manger dans leurs écuelles. Les lumières étaient déjà quasiment toutes éteintes, la porte de l’avant était fermé à clé, le jeune homme était persuadé que rien ne viendrait perturbé le silence hormis peut-être quelques jappements d’animaux. Il se trompait. Alors qu’il finissait d’inspecter la cage du chat malade, il entendit du bruit venir de la réserve. Pensant qu’un animal s’était échappé de sa cage, il se dirigea lentement vers la source du bruit.

Lors qu’il était sur Beurk, la seule chose qu’Harold avait réussi à faire, c’était de s’occuper des Dragons. En arrivant à Auradon, il avait besoin de se rassurer en se disant qu’au moins, il ferait quelque chose qu’il connait un minimum. C’est pour ça qu’il avait décidé de s’engager dans des études pour soigner et dresser les animaux. C’était rassurant de se dire qu’au moins, il pourrait être sur d’avoir une source de revenu. Seulement un Dragon et un chien, c’ était bien différent, et même si Harold avait un don naturel pour s’occuper des animaux, il avait encore tant de choses à apprendre. Ce n’était pas un chien qui se tenait devant lui, mais bel et bien homme. Un jeune homme qui devait avoir à peu près son âge. Il était entrain de fouiller dans les produits toxiques utilisés pour l’euthanasie des animaux. « Si tu cherches un médicament pour un animal… Je peux te le donner. » La première chose qu’Harold se dit, c’est que l’individu face à lui devait être un pauvre malheureux, désespéré de ne pas pouvoir payer les soins de son animal de compagnie. Après tout, un véritable voleur ne se serait pas fait attraper si facilement, et surtout, un voleur aurait été chercher dans la caisse, pas la réserve.  
© BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Psychopathe

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 99
Poussière de fée : 405


MessageSujet: Re: What are you doing ? † Shadow. Lun 22 Mai - 23:51



     

Harold
&
Shadow
What are you doing ?
Il fallait en finir avec Peter. C'était maintenant ou jamais. Je le savais bien. Il n'était pas question qu'il me reprenne tout ce que je pouvais avoir aujourd'hui. Il n'avait pas arrêté de m'enfermer, de me rattacher à lui. Je me devais d'être sa fidèle ombre. Mais s'en était fini. J'avais réussi à partir, mais à quel prix ? Il était revenu me hanter, me rappeler qu'il existait. Il était venu m'exposer son bonheur dans la figure alors que j'aurais pu être heureux d'une certaine manière, loin de lui. Je n'avais aucune envie d'entendre ses éventuelles excuses, ni même t'entendre sa morale. Je n'en avais que faire. Tout ce que je voulais, c'était me venger. Je voulais le faire payer, me débarrasser de lui. Définitivement.

C'était tellement facile d'entrer par effraction. Telle une ombre, je pouvais entrer n'importe où sans me faire remarquer. Je m'étais faufiler dans la réserve du vétérinaire, cherchant une certaine dose d'un euthanasiant. Plus j'aurais de dose, plus j'étais certain de me débarrasser de Peter. À cette heure, il ne devait plus y avoir grand monde. Enfin, c'est ce que je cru. Sa question me surprit légèrement. Bravo mon grand, tu as réussi à me prendre la main dans le sac. Mais je ne pouvais cacher mes véritables intentions très longtemps. Je fouillais dans les produits toxiques, et la dose que j'avais déjà glissé dans ma sacoche était largement trop pour un simple petit animal.

« Crois-moi, avec ce que je compte en faire, tu ne voudras certainement pas me les donner. » C'était sincère mais je restais vague sur mon objectif. Si je parlais trop, c'était un peu trop dangereux pour moi, et il n'aurait qu'à appeler la police pour que tout s'arrête maintenant, que je me fasse arrêter, et que je mette un terme à ma vengeance avant même de l'avoir accompli. « Je te propose de faire demi-tour, comme si tu ne m'avais pas vu. Demain, tu appelleras la police pour dire que l'on a volé dans la réserve et je serais déjà loin. Tu n'auras aucun problème et je n'en aurais pas non plus. » S'il refusait de me laisser partir avec la dose suffisante, je me voyais dans l'obligation de l'agresser, de me défendre pour enfin accomplir ma vengeance. Ça pouvait sembler étrange, voir même stupide, mais elle était devenue ma raison de vivre. Et dire que tout ça aurait pu se passer autrement. Si seulement il n'était jamais venu.

CODE BY MAY


Run this town.
Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. It's a dangerous love affair. Can't be scared when it goes down. Got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight. | Let's play !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chef des tortues

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 61
Poussière de fée : 323


MessageSujet: Re: What are you doing ? † Shadow. Ven 26 Mai - 0:27


What are you doing ?
Shadow & Harold.


Harold soupira. A croire qu’il avait un don pour se retrouver dans des situations totalement improbables. Pourquoi fallait-il qu’il ait se rapport étrange avec tous ce qui veut tuer ou aime tuer ? Il posa un regard sur la personne devant lui, puis sur l’armoire remplit de médicament. « Tu sais, je peux pas te laisser faire ça. » Il fit un pas en avant, très peu sur de lui. On ne peut pas vraiment dire d’Harold qu’il est l’homme le plus courageux que l’on puisse trouver. Pourtant, il fallait bien qu’il s’impose au moins un minimum. S’il laissait repartir quelqu’un avec des produits toxiques, il serait complice de la chose que cette personne aurait faite. Au minimum, il serait complice de vol, ce qui est déjà bien trop pour un garçon comme il faut. Il refusait l’idée de pouvoir être celui qui fermerait les yeux quand les objets volés pourraient tuer un éléphant, tant la quantité était importante. L’ancien dragonnier avait décidé qu’il ne se laisserait pas faire, en espérant simplement que son interlocuteur ne ferait rien de stupide. Le cabinet était remplit d’animaux blessés et malades, s’il se décidait à fuir et en faire tomber partout, le nombre de victime serait énorme.   

« Ecoutes, je sais que tu me connais pas, et je te connais pas non plus, mais là, va falloir que tu arrêtes tes bêtises. Il y a des caméras partout dans cette pièce. Si tu es là pour un animal mourant et que tu n’as pas d’argent, il n’y a pas de soucis, je prendrai sur moi de t’offrir ce qu’il te faut pour mettre fin à ses souffrances. Par contre, si tu es là pour autre chose, je vais devoir appeler la police toute suite. Et j’aimerai vraiment ne pas avoir à appeler la police, la sirène rend nerveux les animaux en cage. » C’était la pure vérité. Quelques semaines plutôt, un accident avait eu lieu à quelques rues, et la police s’était rendue sur la scène. Les chiens ont aboyé pendant des heures, ce qui n’a pas aidé tous les autres animaux à se taire, et qui, au contraire, les a poussé à tous évacuer le stresse en se défoulant contre les barreaux des cages et sur les bras d’un gentil apprentis vétérinaire qui passait juste leurs donner quelques croquettes et un peu d’eau. Il ne voulait vraiment pas revivre ce genre d’événement. Il préférait peut-être encore finir en prison que devoir affronter une vingtaine d’animaux en colère.

Il secoua la tête pour se ressaisir, c’était pas le moment de penser à tous ça. l’inconnu pourrait se jeter sur lui pour s’en débarrasser à n’importe quel moment. « Mais si tu ne comptes utiliser ça sur un animal mourant, ça ne te servira à rien. Ce n’est pas vraiment un poison discret. Il a une couleur, un gout, et une odeur. C’est pas le meilleur moyen de te suicider. J’espère vraiment que tu veux juste aider ton chien à arrêter de souffrir… S’il te plait, réglons ça de manière civilisée, sans problème pour toi ni moi. Je peux fermer les yeux sur tout ça, si tu reposes ce que tu viens de prendre. » Il parlait trop. Vraiment trop. Ce n’est pas comme ça qu’on arrive à convaincre quelqu’un de ne pas faire de bêtise. En même temps, Harold n’a jamais vraiment été doué avec les situations imprévues de stresse. Sans Krokmou, il avait l’impression d’être un incapable, rien de plus.  
© BLACK PUMPKIN


HADDOCK
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Psychopathe

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 99
Poussière de fée : 405


MessageSujet: Re: What are you doing ? † Shadow. Jeu 1 Juin - 20:50



     

Harold
&
Shadow
What are you doing ?
Pouvait-il réellement comprendre ce que je m'apprêtais à faire ? Avait-il vu la quantité d'euthanasiant que j'avais déjà fourré dans mon sac ? Certainement. Mais je ne pouvais pas le laisser me prendre tout ce que j'avais déjà volé. Il était hors de question que mon plan échoue parce qu'un petit vétérinaire avait décidé de s'opposer à moi, de s'opposer à mon objectif. Il était hors de question que je baisse les bras et que je repose tout ce que j'avais réussi à prendre. Je tenais à ma revanche et je ferais tout mon possible pour l'obtenir. Peu importe le temps que ça prendrais. Peu importe si je devais revenir une nouvelle fois pour reprendre ces doses et plus encore. Peut être que j'aurais du venir un peu plus tard dans la nuit. Enfin, c'était trop tard pour penser à tout ça maintenant. J'étais là, j'avais déjà pris certains produits et tout ce qui m'empêchait de partir, c'était lui.

J'avais ris lorsqu'il m'avait dit qu'il ne pouvait pas me laisser faire ça. De plus, ça se voyait clairement qu'il n'était pas certain de ce qu'il faisait. Si c'était comme ça qu'il espérait m'arrêter, c'était plutôt hilarant. Et il ne faisait qu'empirer la situation. Ces paroles étaient plutôt amusantes. « Si tu crois que je n'ai pas déjà pensé aux caméras, tu te trompes. Tu peux faire coucou autant de fois que tu veux, elles filment actuellement une pièce vide, si tu vois ce que je veux dire. » Il m'avait réellement pris pour un débutant. Il avait cru que je n'avais pas pensé à tout ça. Il a cru que je me ferais prendre en flagrant délit sans penser un minimum au monde actuel ? La seule chose à laquelle je n'avais pas pensé, c'était l'éventualité de me faire surprendre par une personne travaillant ici. Moi qui avait cru que tout le monde était parti depuis longtemps, c'était bien ma chance. C'était juste un mauvais calcul de ma part. Et je m'étais produit de ne pas rétablir cette erreur une deuxième fois.

Je soupirais. Il était vraiment agaçant avec son animal mourant. J'avais levé les yeux au ciel. Il était réellement agaçant par moment. « Si tu veux réellement le savoir, ce n'est ni pour un animal mourant ni pour moi. » Avais-je une tête de dépressif ? Est-ce que j'avais l'air désespéré ? Peut-être pour tuer Peter, oui. Mais certainement pas pour me suicider. Quelle idée. J'ignorais le garçon qui essayait de me persuader d'arrêter. Je continuais de mettre une certaine dose dans mon sac et, quand j'estimais en avoir assez, je refermais mon sac et passais devant le mioche avant de me retourner vers lui. « N'oublies pas. Je ne t'ai jamais vu. Tu ne m'as jamais vu. Comme ça, aucun de nous n'aura des ennuis. » S'il le comprenais maintenant, je pourrais peut être passer à autre chose au lieu d'essayer de me débarrasser aussi de lui. Si on pouvait éviter d'arriver à cet extrême là, c'était l'idéal pour nous deux. Alors, j'espérais sincèrement, alors que je tournais les talons, qu'il me laisserai partir sans rien dire.

CODE BY MAY


Run this town.
Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. It's a dangerous love affair. Can't be scared when it goes down. Got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight. | Let's play !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chef des tortues

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 61
Poussière de fée : 323


MessageSujet: Re: What are you doing ? † Shadow. Sam 3 Juin - 3:04


What are you doing ?
Shadow & Harold.


Le viking soupira. Il se doutait bien que les intentions du voleurs étaient mauvaises, et il n’avait réellement pas envie d’y être mêlé. Si seulement il avait été un peu moins sérieux comme la plus part de ses camarades, et qu’il était sortit en ville s’amuser à la place de rester ici à surveiller un pauvre chat malade… Harold n’était pas l’homme le plus courageux et le plus sûr de lui qu’on puisse trouver, mais il avait été le chef d’un village de viking, et avait apprivoisé des dragons sauvages. Un voleur était loin de lui faire aussi peur que de se faire mâchouiller par Krokmou ou pire encore, de voir son défunt père lui crier dessus. « Ce que tu veux en faire, ça, je préfère ne pas savoir. Je ne te connais pas, et je ne vois pas pourquoi je devrai prendre le risque de te laisser sortir d’ici et potentiellement me mettre en danger seulement parce que tu es assez stupide pour croire que tu pourras te servir de ça sur qui que ce soit ou quoique ce soit. Même les animaux ne sont pas assez stupides pour l’ingérer en pleine nature. Je pense que tu es vraiment ignorant dans ce qui est de l’art pointilleux des poisons. Maintenant, je te le répète une dernière fois, poses ça. » Le ton d’Harold avait changé. Il n’était plus hésitant, cette fois, mais déterminé.

Harold essaya de convaincre l’homme en face de lui, mais rien ne fit. Le voleur n’en faisait qu’à sa tête, ce qui ne laissait pas le choix à Harold. Il appuya sur un dispositif de sécurité magique. Rien ne sortirait plus de cette pièce, même pas une ombre. Le propriétaire de la clinique était vraiment très pointilleux quand à sa réserve, et il était réellement prêt à toutes les extravagances pour la protéger. « Bien. Ni toi, ni moi ne pourrons sortir de cette pièce avant l’aurore, demain matin. Je t’ai dit que tu ne sortirais pas d’ici, je ne t’ai pas mentit. La magie utilisée pour ce système est faite pour ne rien laisser passer. Pas un courant d’air, pas une ombre, pas un grain de poussière, rien. Je pourrai aussi taper le mot de passe et nous faire sortir, mais je pense que tu n’es pas prêt à coopérer et reposer ce que tu as volé, alors attendons plutôt le propriétaire qui ne manquera pas d’appeler les agents de police dé qu’il arrivera ici. Je te déconseille d’essayer de m’attaquer. La nuit va être longue, et si tu le fais, on saura que c’est toi. Oublies pas, rien ne sort d’ici. » Certes, Harold avait bluffé. En réalité, aucun mot de passe ne pouvait ouvrir cette porte. Le mécanisme était programmé pour rester fermer toute la nuit durant jusqu’à ce que le propriétaire revienne. En d’autres termes, il faudrait s’armer d’une patience extrême.  

Harold espérait seulement que le voleur changerait d’avis sur ses plans. Ainsi, il pourrait utiliser le téléphone de secours et dire à son patron qu’un animal s’était enfuit d’une cage et qu’il n’avait pas eu d’autre choix que de bloquer les issus pour l’empêcher de fuir. Le propriétaire pour ainsi désactiver le système. La determination du jeune homme causerait peut-être sa perte, mais il était très loin d’être mauvais, et laisser quelqu’un voler du poison n’était réellement pas la meilleure façon de prouver qu’il était quelqu’un de bien. Il s’assit en tailleur sur le sol. Etant donné qu’il aurait à passer la nuit ici, autant rendre ça le plus confortable possible. « Je te laisse le choix. Reposes ce que tu as posé, et on sera libre. Entêtes toi, et… Je sais pas si ton plan fonctionnera, une fois enfermé en prison. »  
© BLACK PUMPKIN


HADDOCK
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Psychopathe

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 99
Poussière de fée : 405


MessageSujet: Re: What are you doing ? † Shadow. Dim 11 Juin - 23:45



     

Harold
&
Shadow
What are you doing ?
Être l'ombre d'une personne était loin d'être une partie de plaisir. Je n'avais eu aucune liberté et, lorsque je réussissais à partir pour vivre ma vie, Peter ne cessait de revenir. Au fil du temps, j'avais développé une certaine haine envers lui. Je lui en voulais de me poursuivre de la sorte. Je lui en voulais de continuer à vivre comme son ombre, ne pas être le héros de l'histoire pour une fois. Je voulais partir loin de lui, je voulais qu'il sorte de ma vie. J'avais cru que Auradon pourrait m'apporter tout ce dont j'avais besoin pour un nouveau départ. J'avais l'impression que je pouvais enfin vivre ma vie. Mais ce n'était sans compter son arrivée à Auradon. On pourrait me dire que je pouvais l'ignorer, que je pouvais vivre ma vie loin de lui, mais j'avais de plus en plus de mal à le supporter. J'avais l'impression que je ne pourrais jamais vivre ma vie loin de lui, comme s'il avait besoin d'être présent partout où je pouvais me rendre. S'en était assez. Je ne pouvais plus le supporter, je ne pouvais pas le regarder, le voir heureux alors qu'il m'avait fait souffrir. Je voulais qu'il paye, je voulais qu'il meurt. J'avais fait mes recherches et j'avais trouvé ces produits que l'on donnait aux animaux lorsqu'il fallait mettre fin à leur jour. Mais il avait fallu que ce crétin se mette en travers de mon chemin.

« Comme si je n'avais pas réfléchit à tout ça. » Il était réellement désespérant. J'étais loin d'être stupide. J'avais déjà un plan bien élaboré dans ma tête. Je savais très bien comment j'allais donné ces substances à Peter. « Mais, tu ne préfères ne rien savoir. Alors, je respecte tes volontés, je ne dirais rien. » J'avais mon sac sur l'épaule, j'étais prêt à partir. Il ne restait qu'à rentrer chez moi et préparer sagement les doses que j'allais faire ingérer à Peter. Peut importe le temps que ça prendrait, au moins, je possédais maintenant le matériel nécessaire pour le faire disparaître une bonne fois pour toute. Peu importe si le mec qui se trouvait dans mon dos était bien plus déterminé que précédemment, c'était trop tard. Il n'y avait plus rien à faire à présent. Je n'avais plus qu'à m'en aller.

Un déclic étrange attira néanmoins mon attention et les explications du jeune homme était loin de me détendre. Il m'avait piégé avec lui dans cette pièce et cette situation était loin de me plaire. Mais, demain matin, personne ne me verrait, c'était déjà une évidence dans mon esprit. Je savais très bien comment ça se passerait demain. « Je vais te laisser le choix, sois tu tapes ton code, sois, demain, tu seras seul dans cette pièce lorsque tout le monde arrivera. » Je ne voulais pas entrer dans les détails, ni même lui montrer que je pouvais redevenir une ombre comme je l'entendais. Demain, je me mettrais dans le coin le plus sombre de la pièce sous ma forme d'ombre. Demain, il sera réellement tout seul lorsque la police arrivera ainsi que le propriétaire. Peut être, même, sera-t-il désigné comme fou. Il risquait peut être de perdre son travail pour une fausse alerte. Alors, il valait mieux pour lui qu'il me laisse partir. C'était la solution la plus simple pour lui comme pour moi. « Je te laisse le choix, laisse moi partir ou fais toi passer pour fou demain matin. Je ne t'en dirais pas plus. Juste, je ne sais pas si tu auras un avenir, une fois enfermé dans un asile. »

CODE BY MAY


Run this town.
Feel it comin' in the air and the screams from everywhere. I'm addicted to the thrill. It's a dangerous love affair. Can't be scared when it goes down. Got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight. | Let's play !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Chef des tortues

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 61
Poussière de fée : 323


MessageSujet: Re: What are you doing ? † Shadow. Lun 12 Juin - 1:32


What are you doing ?
Shadow & Harold.


Harold soupira. Décidément, il n’était pas capable de comprendre. Peu importe, le viking refusait totalement de faire le moindre effort. Puis au vu de la population d’Auradon, est-ce qu’il passerait réellement pour un fou pour avoir dit qu’il n’était pas seul quand il a actionné la protection ? Après tous, il aurait juré déjà apercevoir quelques fantômes et squelettes trainant dans les rues. Quant à finir enfermer dans un asile… Il ne risquait pas.  Pour devenir vétérinaire, on était obligé d’étudier quelques bases de la médecine humaine, et dans cet optique, Harold avait fait quelques recherches sur les maladies psychiatrique. Si les hallucination en étaient des effets, elles pouvaient également être causé par une grande source de stresse, et un manque chronique de sommeil, ce qui, en ce moment, était clairement son cas. « Je suis désolé, mais j’ai été clair. Je n’ouvrirai pas cette porte si tu ne reposes pas ce que tu as prit. Peu importe ce qu’on pensera de moi. Entant qu’être humain, j’ai des responsabilités envers les autres. Je refuse d’être un danger, et t’aider, ça revient à être dangereux. » Le jeune homme profita d’être piégé ici pour commencer à faire son inventaire, d’un coup d’oeil. Si l’étranger ne se montrait pas totalement stupide, Harold pourrait même l’écrire sur papier dans la nuit.

Même sous la menace et la torture, il ne plierait pas. Malheureusement, cela faisait partit de l’apprentissage des vikings que de toujours garder les secrets du village. Ici, il ne s’agissait pas d’un village, mais les enjeux étaient les mêmes. Un mot de sa part, et il mettait potentiellement en danger des dizaines de vie. « Bon. Gagnons du temps. J’ai du travail. Je suppose que tu ne vas pas poser ce que tu as prit, et moi, je ne te laisserai pas partir. Si tu comptes me blesser, je ne parlerai pas. Si tu comptes me tuer, fais-le vite, s’il te plait. Je te propose de rester dans ton coin, à ruminer tes pensées négatives pendant que je fais mon inventaire. Pas d’objection ? Super ! » Harold attrapa le registre d’une des étagères et commença à faire le tour de la pièce pour noter les quantités exactes de chacun des produits et les médicaments qui manquaient. S’il avait à passer la nuit enfermée, autant gagner du temps, n’est-ce pas ? « Tu permets ? » Il se glissa derrière l’étranger, vérifiant les quantités qui avaient été inscrite la veille, ainsi que celle présente après le passage du voleur. « Et bah… Vingt-cinq boites. Tu as pas rigolé, toi. » Il finit d’inscrire les quantités avant de ranger le classeur.  
© BLACK PUMPKIN


HADDOCK
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: What are you doing ? † Shadow.

Revenir en haut Aller en bas
What are you doing ? † Shadow.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Palette 88 warm ou palette 28 shadow neutral de CS?
» Shadow cabinet de François Bayrou
» artist shadow make up for ever
» MAC Digi-Pops Collection (Nordstrom Exclusive)
» Nouveau format de la primer potion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Make a Wish :: Auradon :: Frontierland-
Sauter vers: